mentir

MENTIR. v. n. Dire, affirmer pour vraye une chose qu'on sçait bien estre fausse. La Loy de Dieu defend de mentir. ne le croyez pas, il ment. il ne fait que mentir. il ment comme un arracheur de dents. il ne ment pas. il ne voudroit pas mentir à son escient. il ment impudemment, effrontément.
Mentir à Dieu. mentir au S. Esprit. Phrases tirées de l'Escriture.
On dit, pour rendre l'injure plus atroce, Il en a menti par la gorge. il en a menti cent pieds dans la gorge.
On dit adverbialement. Sans mentir, à n'en point mentir, pour dire, En verité, à dire vray. Sans mentir, c'est un meschant homme.
On dit prov. A beau mentir qui vient de loin, pour dire, qu'On ne croit pas celuy qui asseure quelque chose, quoy qu'on ne le puisse convaincre de fausseté.
On dit prov. que Bon sang ne peut mentir, pour dire, qu'On fait tousjours paroistre ce qu'on est dans le fond de l'ame.
On dit aussi d'un homme, qu'Il n'enrage pas pour
mentir, pour dire, qu'Il ment d'ordinaire, qu'il en a pris l'habitude.
On dit, qu'On a fait mentir le proverbe, Quand on a fait une chose qui est contre l'opinion receuë du public.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mentir — [ mɑ̃tir ] v. intr. <conjug. : 16> • 1080; bas lat. mentire, class. mentiri 1 ♦ Faire un mensonge, affirmer ce qu on sait être faux, nier ou taire ce qu on devrait dire. Mentir effrontément, avec aplomb. C est faux, tu mens ! « Il ne dit… …   Encyclopédie Universelle

  • mentir — 1. (man tir), je mens, tu mens, il ment, nous mentons, vous mentez, ils mentent ; je mentais ; je mentis ; je mentirai ; je mentirais ; mens, qu il mente, mentons, mentez, qu ils mentent ; que je mente, que nous mentions ; que je mentisse ;… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mentir — Mentir, Dicere falsum, Dicere mendacium, Mentiri, Ementiri, Sycophantari, Sycophantizare. Mentir à son escient, Vanitatem orationis adhibere. Ce n est pas mon naturel de mentir, Non est mentiri meum. On ne fait que mentir, Nullus mentiendi modus… …   Thresor de la langue françoyse

  • mentir — Se conjuga como: sentir Infinitivo: Gerundio: Participio: mentir mintiendo mentido     Indicativo   presente imperfecto pretérito futuro condicional yo tú él, ella, Ud. nosotros vosotros ellos, ellas, Uds. miento mientes miente mentimos mentís… …   Wordreference Spanish Conjugations Dictionary

  • mentir — (Del lat. mentīri). 1. intr. Decir o manifestar lo contrario de lo que se sabe, cree o piensa. 2. Inducir a error. Mentir a alguien los indicios, las esperanzas. 3. tr. Fingir, aparentar. El vendaval mentía el graznido del cuervo. U. t. c. prnl.… …   Diccionario de la lengua española

  • mentir — 1. Verbo irregular: se conjuga como sentir (→ apéndice 1, n.º 53). 2. En su acepción habitual de ‘decir algo que no es cierto con intención de engañar’, se emplea normalmente como intransitivo, de modo que el complemento que indica la persona a… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • mentir — v. intr. 1. Dizer o que não é verdade. 2. Dizer o que não se pensa. 3. Enganar. 4.  [Figurado] Falhar, malograr se. 5. Faltar. 6. Não cumprir o prometido ou o que era de esperar …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • mentir — verbo intransitivo 1. Decir (una persona) una cosa distinta de lo que sabe, cree o piensa: Mintió para encubrirlos. Yo nunca he mentido conscientemente. Sinónimo: engañar. 2. Inducir (una cosa) …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • MENTIR — v. n. Dire, affirmer pour vrai ce qu on sait être faux. La loi de Dieu défend de mentir. Ne le croyez pas, il ment, il ne fait que mentir. Il ne ment pas. Il ment impudemment, effrontément. Ne pas mentir d un mot, d un seul mot. Mentir à sa… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MENTIR — v. intr. Dire, affirmer pour vrai ce qu’on sait être faux. La loi de Dieu défend de mentir. Ne le croyez pas, il ment, il ne fait que mentir. Il ment impudemment, effrontément. Ne pas mentir d’un mot, d’un seul mot. Mentir à sa conscience. Par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.